Travailler en coopérative, c'est aussi être mieux rémunéré

le lundi 27 janvier 2020

Bearstech | Dernière mise à jour : lundi 27 janvier 2020

La semaine dernière, les ours étaient fiers de retrouver leurs valeurs coopératives mise en avant dans un article du Monde.fr

L'article est complet et fidèle, mais bien entendu il nous a immédiatement donné envie de rajouter quelques précisions.

L'article mentionne une bonne partie de nos valeurs, mais pour être exhaustif le mieux est de consulter la page de notre site dédié à ce chapitre. Ce texte est notre horizon de chaque instant.

" En coopérative, la qualité de vie compense une moindre rémunération "

... ou pas !

C'est le titre de l'article et il nous a semblé dommageable : coopérer serait un peu "renoncer". Nous pensons que non seulement nous ne sommes pas moins rémunérés, mais que par ailleurs nous avons une somme d'avantages incomparables et difficiles à trouver dans des entreprises autres que coopératives. Commençons par distinguer notre rémunération de notre salaire.

Notre salaire moyen est de 3010 €/mois net (bien entendu sans compter le prélèvement de l'IR à la source). C'est un minimum, il est assorti de nombreux avantages que nous allons préciser. Les données APEC indiquent des salaires moyens entre 48k et 54k € bruts/an (catégories "INFORMATIQUE WEB, SITES ET PORTAILS INTERNET" et "SYSTÈME, RÉSEAUX, DONNÉES") dont au moins environ 5 % de variable sur objectif (pour 75 % des interrogés). Cela correspond à des salaires nets moyen hors prime de 2930 € net/mois à 3290 € net/mois.

Nous ne sommes donc pas à plaindre. Mais ce n'est pas fini ... Car nous disposons également de :

  • Télétravail 100 % (11 personnes sur 14) : exit les coûts de déplacement (l'argent, le temps, la pollution). La majorité n'ont pas la chance d'être en ville et profiter de transports publics adéquats (> 100 €/mois pour 60 % des français : https://www.sofinscope.sofinco.fr/les-francais-leur-budget-transports-6/). Pour les Parisiens la moitié de la Carte Navigo est bien entendu sponsorisée ;
  • Équipement : pas de dépense superflues, conditions idéales de travail, l'entreprise vous équipe chez vous (ordinateur dernier cri, écran/dock, chaise ergonomique, téléphone VoIP)
  • Chèques déjeuner (Ah, et la boite Chèques Déjeuner est la plus grande SCOP de France ) : le maximum est de 9,20 € par chèque, nous allouons... 9,20 € par chèque à tous ;
  • Chèques cadeaux et rentrée : le maximum légal est de 2* 169 € (cadeaux) et 160 € (par enfant, pour la rentrée), nous allouons... tout ça ;
  • Prime de fin d'année : quand la conjonction est favorable (2018 et 2019 en font partie) ;
  • Augmentation salariale : elles sont absolues (ex. +100 € net pour tous) afin de ne pas creuser d'écart entre les salaires; votées chaque année sauf contre-avis de la gérance (ce qui n'est pas arrivé depuis 4 ans) ;
  • Mutuelle : la mutuelle choisie est une SCOP (What else ?), elle couvre l'employé ainsi que sa famille, est entièrement payée par Bearstech et nous avons souscrit le plan ultra-maxi-top (comptez 90,50 €/mois) ;
  • Part travail : nous redistribuons chaque année jusqu'à 50 % de notre bénéfice équitablement à tous les employés (comptez 1k à 5k € par an et par salarié) ;
  • Part capital : nous redistribuons chaque année jusqu'à 25 % de notre bénéfice aux associés (notre ratio de parts max entre associés est 1:2,5) (comptez quelques centaines à quelques milliers d'euros).

Ces avantages ont une valeur numéraire conséquente. L'écart modeste apparent de notre rémunération moyenne par rapport aux statistiques nationales devient un écart important en faveur de notre modèle. Chez Bearstech, le travail rémunère les travailleurs.

Et tout ceci sans compter les avantages plus difficiles à chiffrer mais essentiels à nos yeux :

  • le télétravail permet un gain de temps de vie sociale et une sérénité incomparables; il facilite aussi grandement son organisation personnelle ou familiale (rendez-vous médecins, garage, etc.)
  • la gestion collective est simple, peu coûteuse, et très sécurisante : à chaque instant on peut savoir ce qu'il se passe, en discuter et nous avons un cadre très précis et protecteur pour que tout puisse être discuté sans impact sur le volet employé/employeur ;
  • la satisfaction d'orienter son entreprise vers des choix qui font sens (politiques, techniques, sociaux) ne peut pas se chiffrer... mais c'est peut être la valeur à laquelle nous sommes le plus attachés.

Ce cadre a des effets simples et mesurables : nous avons un turn-over quasiment nul. Nos employés sont en poste depuis 10 ans en moyenne (rappelons que Bearstech a été créée il y a 16 ans). A combien chiffrez-vous une telle stabilité ?

Service Audit de Performance web mysql

Bearstech vous propose ses services Audit de Performance web mysql

Découvrir ce service

Partager cet article

Flux RSS

flux rss

Bearstech recrute

Administratrice/administrateur système GNU/Linux (5 ans d'expérience)

Bearstech recrute en CDI à temps plein un administrateur système H/F bénéficiant d’une expérience d’au moins 5 ans dans le domaine de l’administration système GNU/Linux.

Découvrir cette offre

Partager cet article :