Virtualisation [Veille]

le

Annonce de Docker.io, une variante de LXC, qui semble profiter d'une meilleure finition. La promesse d'un LXC remplaçant vaillamment OpenVZ s'est avérée être un désastre, les outils souffrent d'un manque de finition. Ce que l'on demande à un conteneur léger est d'être léger. Dans son exécution, mais aussi dans sa mise en place et son cycle de vie. Pour l'instant, LXC profite des outils kernels, comme cgroup, qui ont permis d'éradiquer les patchs d'OpenVZ pour devenir un standard, mais la finition n'est pas encore au rendez-vous. Docker.io s'appuie d'ailleurs sur auFS, successeur d'onionFS, ce qui lui permet d'aller au-delà du chroot de LXC. Bon, pour l'instant, Docker.io ne propose qu'une jolie page web (avec des schémas en légo) et une annonce d'ouverture des sources, il reste à tester tout ça dans la vraie vie.


Partager cet article :