GitLab, une alternative souveraine à Github

le jeudi 7 juillet 2022

Bearstech | Dernière mise à jour : jeudi 7 juillet 2022

Gitlab est aujourd’hui la forge logicielle la plus implantée au sein des organisations, l’accessibilité du code source de nombreux projets logiciels repose sur lui. Ses nombreuses fonctionnalités qui l’ont rendu quasi indispensables à nos environnements de développement va avec une certaine complexité pouvant s’avérer chronophage en terme d’administration. Libérez du temps à vos équipes de développement, franchissez le cap d’un Gitlab infogéré en France par les ours et concentrez vous sur l’essenciel : votre code.

Homer aime GitLab

Github ou l'émergence d'une plateforme centralisée

Git apparait dans sa première version en 2005. Il s'est rapidement imposé comme un outil de gestion de versions moderne et robuste. Initialement conçu pour le développement du noyau GNU Linux par Linus Torwald lui-même, il rencontre son succès pour ses singularités, à commencer par son architecture décentralisée, ses performances et la scalabilité de ce qui constitue son coeur, c'est-à-dire son système de stockage de fichiers. Les traditionnels Subversion, CVS ou Mercurial sont peu à peu remplacés par Git.

En 2008, c'est le lancement de Github qui au fil des ans vient assoir l'hégémonie de Git en offrant un service d'hébergement gratuit pour de nombreux projets libres. Le revers de la médaille c'est qu'il devient un point de centralisation incontournable du libre offrant une plateforme alliant fonctionnalités sociales et utilitaires à destination des développeurs. A peine deux ans après son lancement, Github accueille plus d'un million d'utilisateurs, et plus de deux millions l'année suivante pour environ le double de dépôts.

Le rachat de Github par Microsoft

Si Github, la plateforme sociale du code a grandement aidé à la popularisation de Git en offrant une forge logicielle gratuite à des millions de développeurs de logiciels libres à travers le monde (Github héberge à ce moment-là 75 millions de projets), il attire la convoitise de Microsoft, alors gros utilisateur de la plateforme, qui finit par se l'offrir pour 7,5 milliards de dollars. Le jour même de l'annonce, ce sont plus de 100 000 projets qui quittent Github, donc plus de 50 000 pour migrer sur GitLab. En juillet 2019 et jusqu'à janvier 2021 Github a restreint les comptes de développpeurs situés en Iran, en Syrie, en Crimée, à Cuba et en Corée du Nord, appliquant les sanctions du gouvernement américains sur ces pays concernant les exportations de technologies. L'accès à ses services via des VPN était dans le même temps bloqué pour ces mêmes utilisateurs. L'État Américain s'octroie donc le droit de vie ou de mort sur le code, et sur des projets de logiciels libres sous couvert de sanctions économiques. Cet épisode avait mis toute la communauté du logiciel libre en émoi.

Gitlab.com SaaS , une deuxième offre centralisée alternative mais toujours insuffisante en terme de souveraineté

Si l'offre SaaS GitLab.com vient proposer des fonctionnalités appréciables (CD/CI), son service d'hébergement des projets n'en demeure pas moins lui-même également soumis aux droits et aux restrictions américaines sur les exportations technologiques ou sur le copyright (le service avait migré de Microsoft Azure à Google Cloud Platform en 2019). En ce sens, il n'apporte pas, au sens de la CNIL, un niveau satisfaisant de compatibilité avec le règlement européen sur la protection des données (RGPD), comme indiqué sur cette carte du monde affichant le niveau de protection des données par pays et leur compatibilité avec le droit communautaire européen.

RGPD Compliance Map

La concentration des services et des données que l'on connait aux USA est de fait problématique, d'autant que le pays est loin d'offrir, aux yeux de l'Union européenne, un niveau de protection des données satisfaisant pour se montrer en adéquation avec le RGPD. Avoir conscience de la mécanique qu'implique nos choix d'architecture est un premier pas, agir pour une meilleure décentralisation et protection de nos données est souvent une question plus délicate. On peut aisément le constater à l'heure où le "cloud souverain de confiance" se met en place en France avec le renfort assumé de Microsoft.

Des instances Gitlab hébergées de manière indépendante et sécurisée en France

Bon nombre d'entreprises européennes ont parfaitement assimilé cette problématique et se refusent de courir le moindre risque, que ce soit en matière de propriété de leur code, qu'il soit propriétaire ou sous licence libre, et beaucoup font l'effort de se responsabiliser en matière de protection des données induites par le RGPD. En France la CNIL publiait fin 2021 un ensemble de guidelines à destination des développeurs. On notera dans ces directives la fiche n°4 sur la gestion du code source et la fiche n°5 concernant les choix d'architecture.

Convaincu de la puissance de Git et de Gitlab qui constituent des outils essentiels de notre organisation depuis plus de 10 ans, Bearstech fait le choix de proposer une offre infogérée d'hébergement de votre Gitlab, pour permettre à votre code de rester sur le territoire national et ainsi de contribuer à la nécessaire déconcentration du patrimoine logiciel. Notre nouvelle infrastructure couplée à plus de 10 années d'expérience en matière d'hébergement de Gitlab pour nous comme pour nos clients nous confère une expertise pour assurer une haute disponibilité de votre code et de votre production. Nous assurons également les mises à jour de la plateforme, un support expert à taille humaine, et nous proposons une facturation mensuelle qui sera en plus moins chère à nombre d'utilisateurs comparé.

Service Hébergement et Infogérance gitlab

Bearstech vous propose ses services Hébergement et Infogérance gitlab

Découvrir ce service

Partager cet article

Flux RSS

flux rss

Bearstech recrute

Administratrice/administrateur système GNU/Linux (5 ans d'expérience)

Bearstech recrute en CDI à temps plein un administrateur système H/F bénéficiant d’une expérience d’au moins 5 ans dans le domaine de l’administration système GNU/Linux.

Découvrir cette offre

Partager cet article :

Nos expertises technologiques